Eniac : découvrez 10 faits sur le premier ordinateur au monde

John Brown 19-10-2023
John Brown

En raison de ses caractéristiques, l'intégrateur numérique et calculateur électronique (Eniac) est considéré comme le pionnier des ordinateurs modernes, car il était entièrement numérique et polyvalent. En ce sens, il était capable d'effectuer des processus et des opérations par le biais d'instructions en langage machine et pouvait être programmé pour diverses tâches.

L'Eniac a été construit à des fins militaires, mais une fois la Seconde Guerre mondiale terminée, il a été utilisé pour diverses recherches scientifiques.

10 faits sur l'Eniac : le premier ordinateur au monde

1. Création de l'Eniac

En 1943, le projet Eniac est créé par les Américains John William Mauchly et John Presper Eckart à l'université de Pennsylvanie, avec pour objectif principal de résoudre des problèmes de balistique pour l'armée américaine. Il est ainsi construit jusqu'en 1946, date à laquelle il est présenté au public le 15 février de la même année.

Voir également: Pourquoi emporter une boule de papier d'aluminium dans votre sac ?

2. taille et poids impressionnants

L'Eniac était gigantesque, occupant une surface d'environ 167 mètres carrés, composé d'environ 17 468 valves thermioniques, 7 200 diodes cristallines et plus de 70 000 résistances, et pesant environ 27 tonnes.

3. la programmation par les femmes

La programmation de l'Eniac a été confiée à une équipe de femmes, composée de mathématiciennes talentueuses, dont beaucoup avaient déjà travaillé sur des projets liés au calcul balistique.

Son travail consistait à connecter des câbles et à ajuster des interrupteurs sur un panneau de commande pour programmer l'ordinateur. Cette tâche nécessitait une connaissance approfondie du système et des compétences avancées en matière de calcul.

4. vitesse de traitement

L'Eniac a pu effectuer environ 5 000 additions et soustractions par seconde, ainsi que 360 multiplications par seconde. À titre de comparaison, un smartphone moderne peut effectuer des milliards d'opérations par seconde.

5. demandes initiales

L'Eniac a d'abord été utilisé pour effectuer des calculs liés à la recherche en balistique, contribuant ainsi à l'effort de guerre pendant la Seconde Guerre mondiale.

Sa vitesse et sa puissance de traitement étaient essentielles pour effectuer des calculs complexes en temps voulu : en 1,5 seconde environ, il pouvait calculer la 5 000e puissance d'un nombre à cinq chiffres, effectuer 5 000 additions et 300 multiplications par seconde.

6. influence sur la recherche nucléaire

Après la guerre, l'Eniac a été utilisé pour soutenir la recherche sur l'énergie nucléaire et atomique, et ses capacités de traitement ont été cruciales pour réaliser des simulations et des analyses complexes dans le domaine de la physique nucléaire.

7. la consommation d'énergie

L'Eniac consommait une quantité importante d'énergie électrique. Sa demande en énergie était si élevée que lorsqu'il était allumé, il provoquait parfois des coupures de courant dans le voisinage. L'ordinateur était composé de plusieurs blocs d'alimentation afin de fournir la puissance nécessaire.

8. développement de logiciels

Bien que l'Eniac ait été programmé manuellement, ses limites ont conduit au développement de techniques et de concepts pionniers qui ont donné naissance aux logiciels modernes. Il a également été le premier ordinateur à effectuer une tâche à l'aide d'un programme stocké électroniquement.

9. l'héritage

L'Eniac a ouvert la voie au développement des ordinateurs ultérieurs et a fait progresser les technologies de l'information. Son influence est perceptible dans tous les aspects de l'informatique moderne, de l'architecture matérielle aux langages de programmation.

Voir également: Augmentez votre vocabulaire : voyez les 11 mots que les gens intelligents utilisent

10. préservation des monuments historiques

Aujourd'hui, l'une des nombreuses répliques de l'Eniac peut être visitée au musée de l'université de Pennsylvanie. Sa conservation est un rappel important de l'évolution technologique et de l'impact que le premier ordinateur au monde a eu sur la société.

John Brown

Jeremy Cruz est un écrivain passionné et un voyageur avide qui a un profond intérêt pour les compétitions au Brésil. Avec une formation en journalisme, il a développé un sens aigu pour découvrir des trésors cachés sous la forme de compétitions uniques à travers le pays. Le blog de Jeremy, Compétitions au Brésil, sert de plaque tournante pour tout ce qui concerne les divers concours et événements qui se déroulent au Brésil.Alimenté par son amour pour le Brésil et sa culture dynamique, Jeremy vise à faire la lumière sur la diversité des compétitions qui passent souvent inaperçues du grand public. Des tournois sportifs exaltants aux défis académiques, Jeremy couvre tout, offrant à ses lecteurs un regard perspicace et complet sur le monde des compétitions brésiliennes.De plus, la profonde appréciation de Jeremy pour l'impact positif que les compétitions peuvent avoir sur la société le pousse à explorer les avantages sociaux qui découlent de ces événements. En mettant en lumière les histoires d'individus et d'organisations qui font la différence par le biais de concours, Jeremy vise à inspirer ses lecteurs à s'impliquer et à contribuer à la construction d'un Brésil plus fort et plus inclusif.Lorsqu'il n'est pas occupé à rechercher le prochain concours ou à écrire des articles de blog engageants, Jeremy peut être trouvé en train de s'immerger dans la culture brésilienne, d'explorer les paysages pittoresques du pays et de savourer les saveurs de la cuisine brésilienne. Avec sa personnalité vibrante etdévoué à partager le meilleur des compétitions brésiliennes, Jeremy Cruz est une source fiable d'inspiration et d'informations pour ceux qui cherchent à découvrir l'esprit de compétition qui fleurit au Brésil.